The Memory of Love – Chrysis

Jim Fergus
Paris, 1925. Gabrielle  » Chrysis  » Jungbluth, âgée de 18 ans, entre à l’atelier de peinture des élèves femmes de l’École des beaux-arts pour travailler sous la direction de Jacques Ferdinand Humbert, qui fut le professeur de Georges Braque. Exigeant, colérique, cet octogénaire, qui règne depuis un quart de siècle sur la seule école de peinture ouverte aux femmes, va vite réaliser que Chrysis n’est pas une élève ordinaire. Précoce, ardente et véritablement talentueuse, cet esprit libre et rebelle bouscule son milieu social et un monde de l’art où les hommes ont tous les privilèges. Elle va bientôt se perdre dans des plaisirs désinvoltes et devenir l’une des figures de la vie nocturne et émancipée du Montparnasse des Années folles. C’est là qu’elle va rencontrer Bogey Lambert, cow-boy américain sorti de la Légion étrangère, et vivre un amour fou…
Spring 1916, North Park, Colorado:17-year-old Bogart “Bogey” Lambert rides out from his family’s ranch on a dappled gray stallion named Crazy Horse, off to join the French Foreign Legion and fight against the Germans in The Great War.   1920s Paris—les Années Folles, the crazy years: After recovering from grave wounds suffered in one of the deadliest conflicts in human history, Bogey makes his way to the City of Light, where he encounters the beautiful young painter, Chrysis Jungbluth. Precocious, passionate, talented, this free spirit rebels against a society and an art world in which men have all the privileges, and women none. By day, a serious student at the prestigious l’École des Beaux-arts, at night Chrysis loses herself to the sensual pleasures of the emancipated night life in Montparnasse. There, she and the young American cowboy will live the love of a lifetime.
15 x 24 | 288 pages | Rights sold: Romania, Russia

La fille sauvage

Jim Fergus
Voici l’histoire de la Nina Bronca, toute jeune femme apache originaire des montagnes de la Sierra Madre, au Mexique. Une quasi-bête sauvage qui, en fuyant son village rasé et brûlé par les terribles vaqueros, se retrouve capturée par un chasseur de pumas. Enfermée à moitié nue à même le sol glacial d’une prison locale, exposée aux yeux de tous telle une créature de foire, la sauvageonne n’a plus qu’une seule envie : se laisser mourir. Jusqu’à ce fameux jour où elle croise le chemin de Ned Giles, un apprenti photographe fraîchement débarqué de son Chicago natal pour couvrir la Grande expédition apache, ligue de notables fortunés et de mercenaires sanguinaires qui, en 1932 au cœur de la Grande Dépression, s’en est allée  » massacrer de l’Indien  » au nom de la prétendue défense de l’Amérique. Accompagné d’un étudiant fêtard et perverti, d’une charmante et courageuse anthropologue, d’un majordome discret et dévoué et de deux éclaireurs indiens, Ned va tout faire pour ramener la belle sur la terre de ses ancêtres. Quitte à devoir tomber amoureux d’elle et braver, en parallèle, les hauts-dirigeants de l’expédition et le terrifiant Indio Juan, chef de guerre apache dont la barbarie n’a d’égale que la monstrueuse difformité physique…
When Ned Giles is orphaned as a teenager, he heads West hoping to leave his troubles behind. He joins the 1932 Great Apache Expedition on their search for a young boy, the son of a wealthy Mexican landowner, who was kidnapped by wild Apaches. But the expedition’s goal is complicated when they encounter a wild Apache girl in a Mexican jail cell, victim of a Mexican massacre of her tribe that has left her orphaned and unwilling to eat or speak. As he and the expedition make their way through the rugged Sierra Madre mountains, Ned’s growing feelings for the troubled girl soon force him to choose allegiances and make a decision that will haunt him forever. In this novel based on historical fact, Jim Fergus takes readers on a journey of magnificent sweep and heartbreaking consequence peopled with unforgettable characters. With prose so vivid that the road dust practically rises off the page, The Wild Girl is an epic novel filled with drama, peril, and romance.
15 x 24 | 339 pages

The Sporting Road / Mon Amérique

Jim Fergus
Après Espaces sauvages, Jim Fergus nous raconte six années de « pérégrinations par monts et par vaux » à travers les États-Unis. De la beauté grandiose et désolée des paysages de l’Utah aux terres sauvages du Nebraska, en passant par quelques savoureux récits de pêche à la mouche dans les rivières de l’Ouest, il évoque une Amérique à la fois mythique et terriblement concrète. Célébrant ainsi la nature, la pêche, la chasse, les animaux, sauvages ou domestiques, mais aussi l’amitié, la culture indienne ou encore la cuisine, il nous livre les secrets d’un véritable art de vivre, qu’il partage volontiers avec des écrivains comme Jim Harrison ou Thomas McGuane. On retrouve, dans ces histoires itinérantes – classées par saisons –, tout le talent de conteur et toute l’humanité de l’auteur de Mille femmes blanches.
From pheasant hunting at Nebraska’s Fort Robinson, to bone fishing on the flats of Grand Exuma, Bahamas, these 32 essays arranged by season, chronicle Fergus’s most memorable travels hunting and fishing over a period of six years. A book about the natural world and man’s place in it, The Sporting Road is also a book about relationships, which for Fergus include old friends, new acquaintances, and his trusty yellow Lab, Sweetzer.
15 x 24 | 304 pages

A Hunter’s Road / Espaces sauvages

Jim Fergus
Comment être en même temps un amoureux de la nature, un citoyen soucieux de l’environnement et un chasseur dans la plus pure tradition américaine ? C’est en partie pour répondre à cette question mais surtout pour réaliser un rêve d’enfant que Jim Fergus a décidé au début des années 1990 de parcourir le continent nord-américain comme le faisaient les anciens Indiens nomades à la poursuite du gibier. Il a ainsi sillonné les Interstates et les dirt-roads d’une vingtaine d’États avec un truck aménagé, ses fusils et sa chienne Sweetzer. On y retrouve le talent incomparable de conteur de Jim Fergus, qui a fait le succès de ses romans, mais surtout son extrême sensibilité, sa passion immense des animaux, des gens simple, et de la terre. Plus qu’un récit de voyage qu’un simple carnet de chasse époustouflant en forme de balade sauvage, nous permet d’atteindre à l’essence même de ce qui a fait la grandeur de la littérature américaine.
A Hunter’s Road profiles one man’s personal journey into the romance of the open country, touching on the history, biology, sociology, politics, and economics of bird hunting in America, while also addressing the issue of hunting ethics and the burgeoning antihunting movement in this country — the latter in Fergus’s opinion, reflecting our increasing estrangement from the natural world. A thoughtful and sometimes troubling exploration of the health and well-being of what remains of the American countryside, A HUNTER’S ROAD is by turns poignant, humorous, lyric, opinionated, and unflinchingly honest.
15 x 24 | 528 pages

YOLO Thérapie

Karine Leblanc
Véritable Carpe diem des temps modernes, le mantra YOLO (acronyme de « You Only Live Once ! », On ne vit qu’une fois) n’est pas qu’un simple mot d’esprit mais une véritable philosophie de vie, qui nous apprend à lâcher prise et à profiter des occasions, voire à les créer nous-mêmes. La YOLO thérapie, c’est décider qu’il vaut mieux regretter un choix que de ne pas l’avoir fait. C’est se lancer enfin, et profiter, car la vie est précieuse et il ne tient qu’à nous qu’elle soit bien remplie !  Ce guide grand public nous livre des dizaines d’astuces et de clés pour intégrer du « YOLO » à notre vie. Conçu comme une véritable thérapie par étapes, il nous pousse à retrouver le sens des priorités et à nous lancer. Le guide de la vie positive dont nous avons tous besoin !

A true Carpe diem of modern times, the YOLO mantra (acronym for “You Only Live Once!”) is a true philosophy of life allowing to let go and take advantage of opportunities, or better to create them ourselves.

Kiwi | 14 x  21 | 160 pages

Mon atlas des philosophies du bonheur

Manuela Fleury
Cet ouvrage nous invite à un tour du monde des philosophies du bonheur et arts de vivre ; certains déjà connus comme le Lagom, l’Hygge ou l’Ikigai, et d’autres bien moins. Connaissez-vous le Friluftsliv, pratique norvégienne de connexion à la nature ? Ou le Jugaad, l’art de l’ingéniosité à l’indienne ? Avec cet atlas, partez à la découverte des plus belles philosophies du bonheur dans le monde. À mi-chemin entre voyage et développement personnel, cet atlas offre un panorama fouillé de traditions millénaires avec, pour chacune, définition, origine et conseils pour appliquer ces philosophies bienfaisantes au quotidien.
A tour of the world of happiness philosophies and art of living; some already known as Lagom, Hygge or Ikigai, and others less. Do you know Friluftsliv, Norwegian practice of connecting to nature? Or the Jugaad, the art of Indian ingenuity? With this atlas, discover the most beautiful philosophies of happiness in the world.
Kiwi | 16 x 22 | 165 pages