The Memory of Love – Chrysis

Jim Fergus
Paris, 1925. Gabrielle  » Chrysis  » Jungbluth, âgée de 18 ans, entre à l’atelier de peinture des élèves femmes de l’École des beaux-arts pour travailler sous la direction de Jacques Ferdinand Humbert, qui fut le professeur de Georges Braque. Exigeant, colérique, cet octogénaire, qui règne depuis un quart de siècle sur la seule école de peinture ouverte aux femmes, va vite réaliser que Chrysis n’est pas une élève ordinaire. Précoce, ardente et véritablement talentueuse, cet esprit libre et rebelle bouscule son milieu social et un monde de l’art où les hommes ont tous les privilèges. Elle va bientôt se perdre dans des plaisirs désinvoltes et devenir l’une des figures de la vie nocturne et émancipée du Montparnasse des Années folles. C’est là qu’elle va rencontrer Bogey Lambert, cow-boy américain sorti de la Légion étrangère, et vivre un amour fou…
Spring 1916, North Park, Colorado:17-year-old Bogart “Bogey” Lambert rides out from his family’s ranch on a dappled gray stallion named Crazy Horse, off to join the French Foreign Legion and fight against the Germans in The Great War.   1920s Paris—les Années Folles, the crazy years: After recovering from grave wounds suffered in one of the deadliest conflicts in human history, Bogey makes his way to the City of Light, where he encounters the beautiful young painter, Chrysis Jungbluth. Precocious, passionate, talented, this free spirit rebels against a society and an art world in which men have all the privileges, and women none. By day, a serious student at the prestigious l’École des Beaux-arts, at night Chrysis loses herself to the sensual pleasures of the emancipated night life in Montparnasse. There, she and the young American cowboy will live the love of a lifetime.
15 x 24 | 288 pages | Rights sold: Romania, Russia