A Hunter’s Road / Espaces sauvages

Jim Fergus
Comment être en même temps un amoureux de la nature, un citoyen soucieux de l’environnement et un chasseur dans la plus pure tradition américaine ? C’est en partie pour répondre à cette question mais surtout pour réaliser un rêve d’enfant que Jim Fergus a décidé au début des années 1990 de parcourir le continent nord-américain comme le faisaient les anciens Indiens nomades à la poursuite du gibier. Il a ainsi sillonné les Interstates et les dirt-roads d’une vingtaine d’États avec un truck aménagé, ses fusils et sa chienne Sweetzer. On y retrouve le talent incomparable de conteur de Jim Fergus, qui a fait le succès de ses romans, mais surtout son extrême sensibilité, sa passion immense des animaux, des gens simple, et de la terre. Plus qu’un récit de voyage qu’un simple carnet de chasse époustouflant en forme de balade sauvage, nous permet d’atteindre à l’essence même de ce qui a fait la grandeur de la littérature américaine.
A Hunter’s Road profiles one man’s personal journey into the romance of the open country, touching on the history, biology, sociology, politics, and economics of bird hunting in America, while also addressing the issue of hunting ethics and the burgeoning antihunting movement in this country — the latter in Fergus’s opinion, reflecting our increasing estrangement from the natural world. A thoughtful and sometimes troubling exploration of the health and well-being of what remains of the American countryside, A HUNTER’S ROAD is by turns poignant, humorous, lyric, opinionated, and unflinchingly honest.
15 x 24 | 528 pages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.